FRANCE BLOOD BOWL
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FRANCE BLOOD BOWL

Forum communautaire des joueurs de vis à vis
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 BBALEC la KK de retour de la WC!

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
KALMET

KALMET


Nombre de messages : 171
Age : 42
Localisation : Orange

BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitimeVen 25 Oct 2019 - 19:14

Pour ceux que ça pourrait intéresser mon débrief à mon équipe après la WC :

NAF WORLD CUP 2019 DORNBIRN AUTRICHE

TEAM BBALEC KK

LE MOT DU COACH

Avant la compétition, qu'était la World Cup dans l'esprit de chacun?

Des mots, des discussions...

On aborde le sujet de loin. On prévois un venir incertain. On fait des plans sur la comète. Pour certains on se rencontre, on converse longuement au téléphone. Des hauts et des bas, des rosters qui changent, des joueurs qui abandonnent le projet. Les remplaçants sont là, ils sauvent l'équipe.

On est pas prêts. On est pas bons. On finira sans doute dans les derniers mais on l'aura fait, quoi, on aura participé à la NAF WORLD CUP 2019 à Dornbirn!

On aimerai tous gagner au moins un match...

Derniers préparatifs. Encore un échange téléphonique avec ce joueur que je ne connais pas mais avec qui j'échange au sujet des attentes du groupe, puis c'est le Jour-J.

3 heures du matin. La nuit est noire mais les visages éclairés. Tout devient palpable, on monte dans le minibus fini la terre ferme, on s'envole vers le rêve, on file vers l'Autriche!

Tandis que le minibus KK s'éloigne peu à peu de la France, l'équipe se forme. L'un évoque ses craintes quand à un roster qu'il ne connaît pas et dont il a hérité. L'autre nous raconte sa vie et nous échangeons sur les notres. Chacun y va de sa leçon sur la stratégie. Le Capitaine fait son spitch.

On blague, on rit énormément.

Le bus file. Notre logisticienne au volant, je jette un coup d'oeil à mon équipe. Je me sent depuis peu plainement investi dans le rôle qui m'attend. Ok j'ai été élu comme ça au hasard comme capitaine, mais je me plait soudain à en prendre toute la mseure. Ce sont mes gars, là, endormis, bercés par cette route interminable qui nous rapproche petit à petit d'un des plus grands événements de notre vie!
Ils sont tous là, assoupis. J'esquisse un sourire, pour la plupart ce sont des amis, des proches... j'ai pleinement confiance en eux. Je sais que quoi qu'il se passe, on restera soudés.

Les quelques pauses pendant les 12 heures de trajet nous permettent de rejoindre l'autre équipe et de refaire le monde avec eux. On retrouve David, notre 6ème KK qui pour un temps est conducteur dans le minibus de l'autre équipe des BBALEC Puf Puf.

Puis Dornbirn se dessine enfin. Les vertes étendues de l'Autriche, bordées de sonptueuses montagnes vont être pour quelques jours, le berçeau d'un affrontement entre 1400 coaches pour un titre mondial!

Le Messe, un lieu gigantesque, à la taille de ce que sera cet événement : une démesure!
On entre dans un hall bondé de monde et des serveuse nous abordent avec des flutes de Champagne.

On en boira, peut-être un peu trop!

Quelle joie de retrouver les copains de la Spartak, du Malpas, du MBBC ou du Phoenix! Je perd déjà ma femme qui s'est arrêtée pour dire bonjour : "Tiens ça va Laetitia?" C'est incroyable me dit-elle, tous ces joueurs qui se souviennent de moi!

La grande famille du Blood Bowl!

On fera beaucoup la queue, des heures interminables pour récupérer les indispensables passes, permettant d'accéder aux 3 jours de compétition, mais aussi les goodies offerts par les organisateurs, en plus des lots exceptionnels que certains avaient commandés. Déjà une forme de cohésion s'oppère dans le chaos le plus total : les uns prennent le relais des autres dans la file d'attente, on communique, on se soutiens...

Cérémonie d'ouverture de la World Cup : images sur un grand écran, musique épique, j'ai un noeud à la gorge, les larmes me montent, on y es, c'est parti!

Repas partagé entre les deux équipes : plat traditionnel Spatzle!

Première journée. Inscription des équipes et prise de température. Tout le monde est fatigué, épuisé.
Une heure de route nous sépare de notre fief, un véritable paradis dans la nature. Ce sera cetainement un point fort de notre séjour : la petite ferme dans le village d'Hittisau, choisie par l'équipe de la Puf Puf sera une havre de paix pour tous les joueurs. Le plaisir de se rencontrer dans la salle commune pour vivre ensembles cette paranthèse de vie dans la vie.

Le premier soir sera encore hésitant. Certains préfèreront le repos préparatoire, d'autres la fête pour prolonger l'euphorie du moment!

Vendredi matin. L'équipe au complète est installée dans le minibus. Le convoit se forme, les deux minibus prennent la route vers le premier jour de compétition. Nos adveraires sont des Italiens. Le trajet sert aussi à ça : on jauge les rosters d'en face, on raconte nos expériences contre ces types d'équipes, certains proposent des tactiques. On se prépare. Spitch du capitaine. Un mot de chacun. On élabore un cri de guerre, puis c'est parti!

Drapeau BBALEC en tête nous rejoignons le Messe et entrons dans l'arène.

Nous rencontrons nos premiers adversaires. La Bonne humeur est là, les premiers cadeaux commencent à tomber : des dés, des bocks, des sous-bocks...
Je prend la photo avec le capitaine adverse. J'offre le miel généreusement fourni par notre producteur de la Puf Puf : un cadeau de grande valeur vu les remerciements qu'il à engendré avant toutes les rondes! Puis nous parlons entre capitaine de notre implication dans l'événement "We play for fun!" j'évoque le niveau d'anglais de certains de mes joueurs, nous nous mettont d'accord sur des points de règles...

Ce premier jour ne sera pas une victoire pour l'équipe aux premiers instants. Tantôt une victoire, tantôt une défaite, un nul.. nous avons le sentiment que ces adversaires sont à notre portée et pourtant aucune ronde ne nous est favorable, nous perdons, inlassablement. Finalement cette World Cup semble bien être l'évènement que nous avions imaginés avec un niveau de jeu vraiment très haut.

J'encourage mes gars, je les intime à ne pas refaire le match, à aller de l'avant " tu as fait ce qu'il fallait? Tu n'as pas fait de bêtises? Alors continue à jouer comme ça, le reste c'est les dés et ça on ne peut rien y faire!"

Petite ballade dans les allées. On rencontre les potes ou les autres BBALEC, ça gagne par-ci, ça perd par là mais partout les mêmes sourires : on est à la WORLD CUP.

On flanne entre les boutiques : des dés, des terrains, des équipes de Blood Bowl!

Je discute avec Megalistar : "si on allait voir les boutiques et qu'on essayait de rien acheter?" "OK!" et de revenir les bras chargés de sacs!

La journée se termine. Certains ont gagnés leur match. D'autre on fait match nuls. Un silence de cathédrale flotte, premier jour éprouvant. Repas sommaire, quelques verres puis au lit.

Samedi matin. Notre destin va basculer.

Je me lève de bonne heure pour faire couler le café et couper quelques tranches de brioche pour péparer un petit déjeuner.

Tous mes gars sont prêts. Tout le monde à l'heure dans le mini-bus. C'est le départ. Là, la tention semble être retombée. Les défaites de la veille ont brisées la pression que chacun s'était mis. On blague, on rit jusqu'aux larmes, on se charie les uns les autres : ça n'est plus une équipe qui se rend à la coupe du monde de Blood Bowl, c'est une bande de potes qui va jouer au ballon!

Nos adversaires, les allemends. Celui en face de moi aurait pu diriger un bataillon de SS, froid et calulateur, même si il s'avèrera être un très bon gars. Je masse la nuqe du coéquipier à ma droite et à ma gauche. Je profite des absences de mon adversaire pour aller voir mes gars : une tape dans le dos, un mot, un échange : "allez mon gars, on lâche pas le bout"

La logistique se met en place, Laetitia est aux petits oignons pour l'équipe : tel gars à besoin qu'on l'aide à ranger ces figurines, veut un café ou une bière. Ses allez-retours pour subvenirs à nos besoins seront d'une aide prècieuse, nous permettant de rester concentrés dans les matchs, de respecter les chronos... Sa présence comme un apaisement pour beaucoup d'entre nous, comme une oreille pour partager un moment difficile, là où les collègues sont concentrés sur leur machs... Combien de jets ont été inspirés par la caméra de notre logisticienne!
Une présence qui veille et qu'on à envi de rendre fière avec nos actions d'éclat et nos victoires!

Et des victoires il y en a, car la KK gagne des matchs, puis des rondes entières! Le joueurs agressent, croquent dans la partie à pleines dents. Les victoires ne sont plus disputées mais arrachées de force, on sent la combativité qui émerge du groupe, plus dangereu que prévu : les KK ne vont pas se laisser marcher sur les pieds.

On prend confiance, on marche avec fierté, ça y es, la KK gagne, conquiert de nouveaux territoires, les adversaires sont vaincus, brisés. Mes gars sont tous excités, un soupire OUF! Gros match! Un autre est tout sourire : "Ca y es, ça passe!"

Une transformation s'opère en moi : je lis mes matchs, littéralement. Je vois des solutions dans toutes les situations bloquées. Je divorce avec le "là c'est perdu à mon avis" pour ne faire corps qu'avec le "c'est jouable, va falloir y aller au Talent!"

Je bombe le torse en allant faire la queue pour le repas du midi : je coache la KK et mes gars sont de tueurs. Je vois le symbole BBALEC dans mon dos et je me souviens des mots échangés au tournoi du Volcano "C'est quoi ça la BBALEC?" "Méfiez-vous les gars car on arrive en force!"

Les matchs s'enchaînent j'entends "Coach, coach! Je fais quoi?" "Quelle est la situation? Qu'est-ce que tu risques? C'est quoi le score? Là tu peux donner du jeu, va au touch et ne ball-contol pas. Là on est installés, assure le steak et ne prend pas ce risque..."

Samedi soir le Schnaps empli tous les verres, on trinque, on boit cul-sec. La KK est installée dans la compétition. Je gagne 3 matchs consécutifs. Mes gars gagnent tous à leurs tours, c'est la joie, l'hébétude, on y crois pas alors Schnaps à nouveau!

Soirée tardive musique, jeux de société, rigolade, la coupe du monde s'étire sous de meilleurs astres pour la KK!

Dimanche, ça sent la fin. On plaisante dans le bus, comme d'habitude. Tout le monde est détendu. On sait qu'on peut le faire, on sait les erreurs qu'on a commis, on sait qu'on les fera plus.

Les regards sont perdus vers le paysage, on ne réalise pas qu'on est ailleurs, ici, Autriche!

Avant dernière ronde et gueule de bois. Super adversaires comme toujours depuis le début. C'est plus dur, en tous cas pour moi. Je souffre, je perd... courage les gars allez, on joue, on joue!

J'arrache le nul face à un Anglais abattu qui y croyais avant mon action suicide. Griff toujours et encore pour sauver les meubles. Mon adversaire vient de se faire voler la victoire face à une équipe d'humains anéantie : 8 sorties, un KO, j'ai deux joueurs sur le terrain avant mon TD!

Le dernier match pointe son nez. On découvre que notre Morsocons est n°1 des Khemri. Ok pas d'excitation : la machine se plante sans arrêts, on s'emballe pas et on reste focus sur l'objectif.

Dernière ronde fatale pour moi : je perd mon béret et mon adversaire me demande de changer les dés de blocage qui m'ont fait tout mon tournoi... Griff lancera double crânes deux fois d'affilée, relance de solitaire réussie, superstition direz-vous?

Ca y es, c'est fini! Tout le monde est euphorique aux vues des résultats qui semblent se confirmer pour notre équipe : on est 185 èmes sur 236, pas mal vu notre niveau!

La suite se terminera en apothèose : Morsocons, notre BBALEC monte sur le podium pour un titre de champion du monde dans sa race! L'équipe est au comble de bonheur! Christophe tu es notre héros, tu as rendu notre mondial fantastique! Le drapeau de la BBALEC monte sur l'estrade on est aux anges!

Puis les copains défilent : Quizz meilleur Vampyre, Jersi gagne la peinture et j'en oublis sûrement!

Une Marseillaise retentit, nous lui faisons écho : la France est Championne du Monde de Blood Bowl!!!

Joie, pleurs, rires, nous nous promettons de revivre l'aventure dans 4 ans!

Il y a tant de choses à dire et on ne peut pas résumer tout ce que nous avons vécus en 5 jours. J'en oublie c'est sûr, mais je crois que l'essentiel y est.

A toi Morsocons pour le personnage que tu es. Digne mais modeste un nouveau bon camarade.

"Pharaon est là!"

A toi Wazz, coach au charisme et ta malchance avec tes Gobs, armes secrètes pas au rendez-vous!
"VRUM! VRUM!"

A toi Sekane, à ton visage interdit dans la défaite comme dans la victoire.

"Tentacle! I've got Tentacle!"

A toi Megalistar, mais où sont passés les Skavens que tu coache d'habitude? Et à tes facies joie ou tristesse...

"Quand est-ce qu'on arrive?"

A toi Eldyouk présent malgré une équipe inconnue!

"you think I'm a good player?"

A toi Praline, la logistique

"Allez rassemblez les affaires, on bouge!"

A vous tous, merci d'avoir fait confiance...

... AU TALENT!
Revenir en haut Aller en bas
Sebco




Nombre de messages : 4449
Age : 49
Localisation : Chambéry (73)

BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: Re: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitimeVen 25 Oct 2019 - 19:34

Sympa ce petit CR plutôt basé sur le ressenti général que sur les purs résultats de matchs.

Et belles perfs des deux équipes BBALEC vu le nombre de matchs NAF joués par la plupart des coachs. Bravo! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rascal Ier

Rascal Ier


Nombre de messages : 1142
Age : 45
Localisation : Monaco

BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: Re: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitimeSam 26 Oct 2019 - 13:51

Toujours un plaisir de lire tes posts Kalmet !

Content pour toi et ton équipe
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kindé

Kindé


Nombre de messages : 1131
Age : 44
Localisation : Tours

BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: Re: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitimeSam 26 Oct 2019 - 17:02

Bon CR, ça varie des autres Smile

On a joué contre les puf puf, et non pas les KK, c'était bien sympa. Bon c'est un peu con d'aller en Autriche pour vous croiser en tournoi, faudra corriger ça à l'avenir alien
Revenir en haut Aller en bas
morsocons

morsocons


Nombre de messages : 29
Age : 42
Localisation : Ales

BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: Re: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitimeMer 30 Oct 2019 - 14:51

CAPITAINE MON CAPITAINE, merci pour ton CR qui me fais revivre se merveilleux weekend .

Merci à vous tous de m'avoir fait une place dans l'équipe et un grand merci à Praline qui sans elles j'aurais surement eut du mal à respecter les chronos .

A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





BBALEC la KK de retour de la WC! Empty
MessageSujet: Re: BBALEC la KK de retour de la WC!   BBALEC la KK de retour de la WC! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
BBALEC la KK de retour de la WC!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour du magazine Casus Belli
» [BLOG] BIONICLE DESTINÉE, le retour
» TARANIS le retour
» [LEGO] Le retour de Space Police
» Kovalev de retour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRANCE BLOOD BOWL :: Le terrain :: La NAF / La NAF World Cup-
Sauter vers: