FRANCE BLOOD BOWL
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
FRANCE BLOOD BOWL

Forum communautaire des joueurs de vis à vis
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal

 

 Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup

Aller en bas 
+5
Pilaf
Bojo
Tyra
azzroag
Ashrame
9 participants
AuteurMessage
Ashrame




Nombre de messages : 44

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 12:31

Mon message est long, très long. Je m'en excuse par avance, mais vous me connaissez hein? je commence, je m'emballe, je digresse et j'y passe du temps...
Du coup je vous l'ai chapitré pour que vous puissiez sauter sur ce qui vous intéresse ! (je suis comme ça... généreux jusqu'au bout des ongles!)

J-3 avant la World Cup a écrit:

La pression monte, Cela fait presque deux ans que je me suis lancé dans l’aventure du vis-à-vis. Un peu comme un drogué, j’ai commencé par un tournois, un seul et tout seul. Je me souviens encore de l’ambiance fiévreuse, des BOUM BOUM TCHACK, BOUM BOUM TCHACK des dés frappés sur la table, des cris, des champs. C’était la déch, 70 personnes surexcitées dans une salle fermée. Puis je suis parti pour un deuxième tournois, en équipe cette fois avec les Brutes Nantaises et cette victoire sur le file … depuis j’ai enchainé l’octobowl et là dragon cup, la dech de nouveau et la vorace pour sa deuxième édition. Je me suis inscrit en Championnat à la Lutèce, puis réinscrit cette année, j’ai acheté plus d’équipe sur Kickstarter que je ne pourrais jamais en jouer, j’ai peint ou fait peindre des Nains, des Sylvains, des Elfes noirs, des Nécros, des MV, des Skavens et même des gobs autant dire que je suis accrocs … et dans trois jours je pars jouer la Coupe du Monde putain ! Ce n’est pas rien quand même la coupe du monde de Dornbirn en Autriche et c’est pas n’importe qui, qui peut la jouer !
Bon en fait si… en réalité n’importe qui peut jouer la coupe du monde, il suffit de claquer quelque chose comme 300€, de poser 3 jours, de parcours 2000 km en train / avion / voiture et de trouver 5 autres personnes aussi passionnées que vous, de trouver un nom d’équipe, un capitaine pour faire l’administratif et voilà, vous êtes qualifiés !

Mon équipe c’est les « PowStiche », un jeu de mot dans la pure tradition bloodbowlistico-française. J’avais proposé les FRApowDingue, dans la même veine, mais mes coéquipiers ne l’ont pas retenu. Du coup je me retrouve 3 jours avant la compétition à acheter en losedé une perruque, un bandeau, des oreilles pointues pour faire honneur à mon équipe et un peu honte à ma famille (prends ça dans ta trompe father !)

Je Check une fois, deux fois, trois fois ma valise. J’ai du linge pour 5 jours, même si je ne pars que 4, on ne sait jamais. J’ai mon équipe, des sylvains peint par mon artiste préféré @trashpaint et une deuxième, des nécros, pour mon coéquipier. J’ai mes dés, mon gobelet, mes relances, de la patafix, mon terrain, mon billet de train, mon portable, mon chargeur et de la lecture pour le train. Il ne me reste plus qu’à attendre et comme j’ai du temps et que je suis toqué, je rerererevérifie une nouvelle fois… linge, fig, terrain, billets, portable… oh flutain je n’ai pris ni brosse à dent, ni déodorant, ni affaire de toilette… le con
Je recommence une dernière fois pensant que j’ai bien fait de faire ce dernier contrôle. Je consulte mon téléphone et je vois que mes partenaires sont aussi excités que moi… ça promet. Il reste trois jours et ça ne passe décidément pas vite !
Je vais donc prendre le temps de vous décrire mon équipe ;

Notre équipe n’est pas la plus forte, ni la plus connue, mais elle est équilibrée et stable, ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable qui jouent à pousser de petites figurines sur un terrain en Néoprène.

Obsidian, c’est notre capitaine. Il est du genre acharné à tendance compulsive. Pour accrocher un podium au championnat de France, une très belle deuxième place, il a fait pas moins de 21 tournois dans l’année ! Obsi c’est l’un des tout meilleur coach Elfe Pro et pas seulement parce qu’ils ne sont pas nombreux. Il incarne à mon sens la quintessence du jeu elfe, version agressive. Il brûle la vie (de ses joueurs principalement) par les deux bouts et ça marche. Il vient jouer un titre de premier elfe pro mondial avec une composition classique mais terriblement efficace.

Vient ensuite sa copine de substitution, son Stan Laurel, lui qui joue plutôt dans la catégorie Françoise Hardy, j’ai nommé Pilaf ! Pilaf c’est un petit bonhomme bleu horripilant avec un chapeau rigolo qui cherche des boules de cristal. Enfin ça c’est dans les mangas, en vrai c’est un stress test. Il couine tellement que Nîmes a pensé un jour rebaptiser le prix de la chouine de la déch : le prix pilaf. Il ne chouine pas, il est La Chouine. Il use ses adversaires, ses partenaires, et même les chaises petit à petit. Chaque « petit » cri, chaque remarque ou commentaire entraîne irrémédiablement son adversaire vers Le Burn Out bloodbowlistique. Il paraîtrait que jouer un match contre Pilaf est aussi nocif que manger 100 cigarettes par jour, ou que fumer un paquet de bifteck.
Pilaf à un rêve : prouver au monde que les Slanns, race éminemment décrier pour le fort aléa qu’elle apporte et son manque de stabilité, doit faire son entrée dans les plus grandes formations. Fort de sa première place en tant que joueur(s ?) Slann, il vient faire reconnaître ses droits et son talent. Elle est chaude la grenouille … ce qui normalement n’est pas bon signe pour un animal à sang froid.

Mon troisième compère c’est Lord Bojo, le truculent premier ministre britannique, qui au lieu de négocier un Brexit sans douleur préfère venir pousser de petites figurines de plomb sur un terrain en carton… Comme quoi, contrairement à ce qu’en dit la presse : il a le sens des priorités. Lord Bojo c’est un peu le père castor du blood bowl à la française. Il connaît tout et tout le monde, il sait tout ou presque, et il a dans sa tête une calculatrice casino FX 8500 G, bah oui il n’est plus tout jeune le Bojo. L’avoir dans son équipe c’est que du bonheur. Il va mettre ton talent au service d’un roster tier3 assez méconnu du grand public : les démons de Khorne !

Vient ensuite celui que l’on nomme Feuille de Chêne, l’ami fidèle. F2C c’est le gars sympa, cool, qu’on aime avoir dans son équipe tant il arrive à pacifier l’ambiance. Le genre de gars qui va gagner le prix du bar sans en payer une seule. Il n’a qu’un véritable défaut : il doute de lui et comme j’aime à lui rappeler : si tu doutes de tes pouvoirs, tu donnes des pouvoirs à tes doutes. Avec ses hommes lézard et son jeu sérieux c’est un pilier de notre formation.

Nous avons enfin LapinTroll. Lapinou c’est un peu l’antithèse de F2C, il est d’un naturel grognon, râleur et il joue samba ou presque (je rassure mes aimables lecteurs, il avait tout de même un pantalon). Avec lui on ne sait jamais à quoi s’attendre, ce qui est déstabilisant pour tout le monde. J’ai parfois l’impression qu’il est tellement imprévisible que lui-même ne peut pas se prévoir. Il a repris le blood bowl sur plateau depuis le début de l’année.

Et bien sûr moi, un (plus si) noob à l’assaut de la coupe du monde !

J-1 le jour du grand départ !
Le coupe du monde commencera officiellement ce soir apportant avec elle son lot d’espoir déçu, de destin brisé, de longues bombes réussies et de GFi ratés.
C’est un moment particulier une coupe du monde hein, un moment unique. Comme (trop) rarement Une compétition par équipe



Le Grand Jour a écrit:


Jeudi 4-10-2019
Le jour du départ est arrivé, enfin. Il est 5h… Ashrame s’éveille, il est 5h et j’ai grave sommeil… Putain*, putain*, putain*, que c’est dur… mais comme on dit chez nous : quand la route est dure, le dur poursuit sa route.

NDLR : je suis désolé, en intégrant la Lutèce, ils m’ont fait signé une charte de bon comportement sobrement intituler : « Gagner dans l’arrogance et perdre dans la mauvaise foi, ou le guide de savoir-vivre d’un joueur de la Lutèce ». Ce guide passionnant vous explique que quand vous revêtissez les couleurs de la Lutèce, vous êtes tributaire de cette charte et votre langage vous vous devez d’adapter ! Les pipis, les cacas, les touffes remplacent désormais l’élégance d’un texte bien léché ! j’ai donc été obligé de rajouter une partie de langage plus fleuri (désolé )

Je m’en vais fringant prendre le train (à ceux qui se demande quand est ce qu’on va parler de blood bowl, je dirai : plus tard) et là premier revers d’une liste qui n’en finira pas de s’allonger : le train est en retard ! Un problème terrible, inédit, un problème d’acheminement de personnel !  Se pose alors ce curieux paradoxe : qui va m’acheminer-moi, si ceux qui en sont en charge ne sont pas capable de s’acheminer eux même ? Commence alors une attente longue, imprécise, brouillonne. Une femme nous explique dans le point qu’elle est censé faire qu’elle va faire bientôt un point… ils sont perdus et je suis coincé. Une heure passe et le train part enfin direction : DORNBIRN ! ha non Strasbourg pardon. Je rejoins Feuille de Chêne, mon chauffeur, mais avant tout coéquipier. Nous allons ensuite prendre Lapin, et retrouver le reste de l’équipe en Autriche. WhatsApp vibre en continue, nous sommes excités, impatients, pleins de rêves et d’espoir ! On pense aux 1421 coaches en mouvement, certains sont déjà arrivés, d’autres pas encore partis, certains ne partiront même jamais … Nous traversons l’Allemagne et ses autoroutes en travaux, la Suisse et ses radars camouflés, pour arriver en Autriche et plus précisément à Dornbirn la ville la plus peuplé du Land avec 46 080! Autant dire que le temps d’un we la communauté bloodbowlistique représentera 3% de la population de cette ville !

On arrive au Messe, une centaine de coaches sont déjà là. Les tables sont installées, tout semble énorme, démesuré … Je pense au travail d’organisation pour mettre les tables, faire les paquets 238 paquets d’équipe, trier les boites de fig, les terrains… et tout ça bénévolement ou presque ! Eh bah putain*, ça force le respect quand même ;

On est subjugué par la rigueur allemande ! On commence à faire la queue pour récupérer nos comps et on se rend compte qu’il nous manque un truc important : le détail des équipes. C’est notre captain toujours à la bourre qui les a. On renonce (si on avait su …), il fera ses 10 minutes de queue quand il arrivera.

Je retrouve relaxmax, aegir, Davouille (crève en ENFER !!!!)  Et plein d’autres coaches que je ne connais que de vue. La communauté française est bien représentée. On discute, on déconne, on raconte encore et toujours tel ou tel match, on se moque, on invective, on se demande bien ce qu’ils pourront bien faire comme résultat. Puis fendant la foule, j’aperçois au loin les couleurs noirs et jaunes LA LUTECE !  Mes couleurs (note pour plumard les saouler pour qu’on commande de nouveaux sweat/gilets !). Melphios, Lepropre, Ditzz, Skarlan, Magus, Nico, PA… putain ils sont tous là et curieusement, alors qu’on vit tous à coté, ça fait plaisir de se retrouver ensemble à l’autre bout de l’Europe. On serre des mains, on boit des bières, Lepropre et Melphios décident d’entamer l’optimisme et le stock de champagne des organisateurs, on parle fromage, commande de vin, on parle terroir, on se plaint des prix, de la route, de la qualité du mousseux … bref, on est parisien quoi et les capitaines d’équipe attendent, attendent, attendent leurs pions de compétences. Il leur faudra plus de trois heures pour les avoir (pour les plus chanceux), pour les autres ça sera demain.

Il est 21h, on commence à ressentir la fin ou la faim plutôt et on décide d’aller se sustenter au seul endroit encore ouvert : burger king ! Evidemment on n’est pas les seuls à avoir eu cette brillante idée. Le « restaurant » déborde, incapable de soutenir le flux discontinu de barbus cherchant à commander un whooper … Je regarde les serveurs, ils sont dépassés, vaincu, incapable d’assurer le service. La commande 79 est préparée avant la 37 qui restera plus de 20 minutes en attente. C’est assez fou comme impression. L’invasion de Dornbirn a belle et bien commencée !

Vendredi 4: Première Journée a écrit:

Nous arrivons de bonheur, prêt à en découdre. Le premier match a été annoncé avant même que nous ne partions en croisade : nous allons rencontrer le Bordeaux Bloodbowl Club. L’équipe de Bagouze. Mon adversaire, c’est Titi et ses amazones. Je me pince pour ne pas faire la blague du grosminet qui va l’croquer et je place mes figs.
D’un côté Les Amazing Zons, 12 joueuses dont Roxana Ongle noir, 4 blitzeuses 2 gardes, une chataigne, une receveuse. De l’autre mes Full Pétale Jacket 11 joueurs, 1 arbre, 2 ddg (tackle / arracher l’ballon), un lanceur chef, 3 receveurs.

Sur le papier le match up semble favorable, les amazones restent un peu démunies contre des sylvains arracheurs, mais Roxana change clairement la donne, avec ses 5 agi elle est capable de renverser le jeu à elle tout seule. Mon objectif premier sera de l’éliminer. Titi est sympathique et nous décidons de prendre notre temps (bon en fait on nous demande de ne pas commencer à jouer immédiatement… puis de patienter un peu… puis de patienter tout court et enfin de ne pas nous énerver…).1h30 plus tard, Je gagne le toss et la Fame. Je le laisse attaquer, ce qu’il fait bien le bougre.

Titi n’est plus tout jeune, et c’est peu de le dire… et comme souvent quand on atteint son âge, on prend son temps, on savoure, on avance à son rythme. Ses blitzeuses garde encadrent la porteuse de balle et la chataigneuse éclaircie mes rangs avec beaucoup d’opiniâtreté. Elle est pugnace la bougresse… Titi se laisse enfermer et son attaque se brise entre mes joueuses et l’arbre. Je sépare une gardeuse du groupe et me prépare à sauter dans la cage pour aller chercher cette satanée balle. La DDG s’envole et la balle retombe … dans la cage … damned ! Il ne reste qu’un tour, la balle est sol mais je ne peux la saisir. Roxana, Elle ne se pose pas ce genre de question. Elle vole, Elle virevolte et s’empare de la balle, mais ses mains sont moites, elle la rate, enfin semble rater plutôt. Mon adversaire fait chauffer son gobelet a dé. Munie de la balle, la furie reprend sa danse entre mes joueurs, esquivant un premier pour mieux humilier un second avant d’entamer son sprint final… un premier pas… puis un second et … elle glisse dans l’en-but, comme ça, PAF…
Mes armures ayant craqué plus souvent que les articulations de Titi je n’ai pu placer de joueur en contre, et c’est dommage. 0-0 à la mi-temps. Un 0-0 chanceux dans un sens comme dans l’autre…

On reprend la deuxième sur le score de parité, niveau td, mais avec un net désavantage elfique, niveau joueur. Mon adversaire présente une belle défense bien équilibrée mais insuffisante pour m’empêcher de passer … Je sais que je dois marquer vite, très vite et je me positionne pour. Ensuite je pourrais tenter une défense très agressive pour le faire craquer. Mais on n’a pas toujours le talent de ses ambitions et une défense parfaite met fin à toutes velléités de TD rapide. Tant pis, je vais prendre (un peu plus) mon temps. Le match reprend sur les mêmes bases que la première mi-temps, les amazones semblent insubmersibles contrairement aux brindilles (nouveau noms de mes elfes tant ils se font casser en deux … Mais il me reste toujours mes deux DDG et 4 compagnons d’infortunes. Je cherche à le déborder par la droite, il ferme le couloir. Par la gauche ? il revient … mais je remarque qu’il a tendance à éviter le centre, cet endroit assez magique où mon arbre trône, impérial, bloqué par une amazone. C’est le trou que je cherchais, dans sa volonté de (trop) bien faire mon adversaire me laisse une possibilité de le transpercé de gauche à droite mais pour cela je dois bloquer avec … mon homme arbre en première intention. Je déteste bloquer avec l’HA en première intention. J’hésite, je me méfie. Je sais d’expérience que c’est toujours à CE moment-là qu’il décide de faire de la merde … mais bon ce n’est pas comme si j’avais le choix en fait !

Je me lance : double crâne … putain* mais ce n’est pas vrai… je n’ai pas le choix, je dois utiliser une relance et prier, prier pour que cet arbre ne soit pas si solitaire que ça : 2…
Bon bah si, il est solitaire le con*. Il s’écroule emportant mes espoirs avec lui ! Titi profite de mon égarement pour sortir mon porteur de balle (le DDG) sur son premier jet d’armure du match. La balle retombe et roxana la récupère encore… saloprie de furie 5 agi ! Ça devrait être interdit !!! C’est un peu comme si j’avais des blodgeurs/ saut dans mon équipe ! ça serait un peu cheaté…

Titi se remet en route, ma défense à 4 joueurs (1 DD, mon lanceur, un ¾ et l’HA enracine) est un peu faiblarde, mais je le force à se concentrer sur mon blodgeur espérant que l’absence de tacle amazonien me permette de résister. Mon adversaire identifie bien la principale menace qui pèse sur sa Roxana et savate mon DDG… (oui bon bah voilà quand ça ne veut pas …) sans réussir à le sonner, j’ai encore un espoir… qui s’envole sous les crampons de mon adversaire. Il me reste donc 2 joueurs mobiles contre 10 amazones et une furie… c’est chouette, je me sens bien, en forme, confiant. Avec deux gfi et une esquive je peux néanmoins aller chercher Roxana à 1 dé ! Je suis disposé à prendre n’importe lequel de dé du moment qu’il me permet de m’en débarrasser : mon joueur s’élance et POW ! J’exulte ! ahahahahahahah le retour de bâton est violent, la balle sort dehors … j’ai 2 chance sur trois de pouvoir m’en saisir avec mon lanceur (le deuxième joueur dont je vous parlais). Je lance le jet d’armure et je suis sûr que je vais … bah rien en fait. Elle n’a rien … au tour de la balle maintenant 1-2 c’est top, 3-4 c’est bien, 5-6 c’est la galère… après une petite prière au public je lance mon dé : 5… voilà, voilà, voilà … il me reste une chance : soit pour la saisir (moins de 5), soit pour qu’elle ressorte (9 ou plus) prêt d’une chance sur deux (44%) … C’est ça que j’aime avec les probabilités, quand il ne nous reste pas grand-chose, on peut toujours se rattacher aux statistiques ! je jette mes dés : 7 … fuck, le résultat le plus probable ! c’est ça que j’aime bien avec Nuffle, lorsqu’il ne nous reste pas grand-chose, il hésite pas à nous le faire remarquer et à se foutre de nous.

Je place mon lanceur sur le chemin entre la Roxana bondissante et la balle. Pour marquer mon adversaire n’a plus de relance (certes) mais à des choix ! deux selon moi : soit aller la ramasser à la blitzeuse (3+/2+/2+) 46% de chance, soit blitz de mon ¾ et une esquive de roxana, un ramassage, et deux gfi (55% de chance) … Titi se tâte, il cherche la meilleure solution et se décide finalement pour une action 100% Roxana : 5 esquives 2+ un ramassage 2+ et deux gfi soit l’action à 42% … l’action antistatistique le bougre… il jette son premier dé 2, le second ? 1… ça se complique vraiment les 6 suivants passeront sans problème ! TOUCH DOOOOOWNNNNNN !
C’est marrant de voir qu’au final en choisissant l’action la moins probable et si on considère que ses jets seraient restés les même (au moins les deux premiers dés 6), Titi a réussi la seule combinaison qui fonctionnait ! Chapeau l’artiste !

1er match et première défaite… c’est dur, très dur. Le pire étant que mon équipe gagne et que je ne peux même pas faire la gueule tranquillement ! Obsidian, notre capitaine courage l’a emporté en dominant tant physiquement que dans le jeu de passe les chaotiques de D(i)ams, Bojo et ses Khornes ont étrillé bagouze et ses elfes noirs, Lapin à fait un beau match permettant à l’équipe de bien s’en sortir et enfin F2c a perdu contre les nordiques et pilaf a nullé avec ses grenouilles. Une ronde qui passe de justesse…
Nous partons rapidement vers le resto, on est affamé et crevé aussi. La queue est juste énorme, mais avance à une vitesse vertigineuse. Deux plats : Veggie ou Normal, je me dirige vers le normal et j’ai le droit à des spätzle avec du poulet recomposé. Je ne connaissais pas … bon bah après l’avoir testé, je comprends pourquoi. Je noie mon chagrin dans une chopine de bière voire deux et nous retournons, sans vraiment nous presser vers la salle et notre prochain adversaire … après à peine 4 heures de pause nous pouvons reprendre ! Les orgas ont été cool, ils savent qu’une coupe du monde c’est de l’émotion et qu’on a besoin de se reposer un peu entre chaque match, mais 4h c’est trop long, même pour une sieste… On en profite pour voir tout ceux qu’on n’avait pas vu, et revoir ce qu’on avait envie ! je reretrouve relax, Melphios et la Lutèce, je croise Tyra, Nime, le petit Dulac en veut à mes lunettes mais devant mon refus décidera, fort de sa troisième place, de chiper la médaille d’or du meilleur nécro Wink. On se raconte notre voyage, on parle des premiers matchs, on regarde ou en sont les bons pour s’inspirer un peu, on raconte certaines anecdotes, on reparle de vieux matchs dont tout le monde se fout pour combler notre besoin autistique et narcissique de reconnaissance, ne laissant l’autre raconter ses histoires que pour pouvoir, à notre tour, l’abreuver de récits autocentrés et périmés et comme toutes les bonnes choses ont une fin on reprend un bière, ou deux, on se promène, on va chiner de la nourriture moins dégueu au super marché d’en face et on revient voir les figs en vente dans les stands… (surement eux qui ont foutu la merde dans une volonté mercantile d’accroitre exponentiellement leur profit ! SALOP !!!! #Noussachons #commedeparhasard #comploteverywhere #jesuisVigilant #jesuisAshrameenfait

Mais en dépit de ce programme chargé, on attend, on attend, on attend… C’est interminable ! Tout le monde grogne et les quelques timides commissaires qui sont venus nous voir n’arrivent pas à calmer la vindicte populaire. Ils ont l’air à bout. Il leur arrive le pire : ils sont entrain de rater l’entrée dans la compétition… intérieurement j’espère pour eux qu’ils ne rateront pas leur sortie et je leur souhaite bon courage. La frustration et l’ennui l’emporte sur la raison de certains d’entre nous qui se répandent et s’épanchent sur les réseaux sociaux. Les critiques ne sont plus factuelles, elles deviennent émotionnelles. Il faut les comprendre aussi, d’habitude on s’épanche sur les terrains nous ! On fracasse des figs pour évacuer nos frustrations et là ? bah NAN ! on nous prive, on nous spolie donc faut bien évacuer autrement, ce n’est pas bon de garder tout ça à l’intérieur de soi !


Le deuxième match commence finalement vers 18h ! On continue de râler version parlement anglais au sujet du brexit à base de « on ne va pas jouer jusqu’à minuit » « Ils vont quand même pas supprimer une journée !!!! » « C’est un scandale » « je ne jouerai pas 4 matchs demain ! et puis quoi encore ? » « C’est un scandale ». Vous l’aurez compris c’est un bordel sans nom, aucune solution ne convient à tout le monde, certes, mais que fait-on quand toutes les solutions ne conviennent à personne …

Match 2 Powstiches VS Schnitzel et Halusky a écrit:


Deuxième match donc contre les Schnitzel et Halusky qui est une équipe … cosmopolite ! je tombe contre un brit, un anglais quoi du nom de Mattius qui coache des elfe Pro. Je pense à mon grand-père, à jeanne d’arc, à la guerre de 100 ans et aux siècles de haine réciproque ! je suis chaud !

Je gagne le Toss, et comme je suis un garçon sympa, je le laisse attaquer ! Et là pouf (ne pas confondre avec Roxana), planqué dans le stade l’avatar de mon grand-père mort depuis (trop) longtemps vient à mon secours et écrase d’un rocher terrible l’un de ses blitzers dodge… autant dire que je respire. Au lieu d’avoir deux savonnettes pette couille et Eldril, il n’en a plus qu’un ! ahahahahahah. Il semble comme groggy par ce coup du sort, son attaque est mole, il reste en retrait, timide. Il protège Eldril et ne se met jamais en position de marquer. Je ne pousse ni mon talent, ni ma chance : 0-0 à la mi-temps

Arrive la deuxième on joue à 10 contre 10 mais moi j’ai un homme arbre qui refuse obstinément de s’enraciner ! J’avance, je contourne, je mets autant de distance possible entre Eldril et moi et ça marche plutôt bien jusqu’au tour 11 où il commet une erreur impardonnable, il hypnotise un ¾ et tente de le mettre au sol. Un ¾ quoi haahhaha, je ris intérieurement. Après deux blocages infructueux sur le pauvre hypnotisé c’est à moi de jouer ! Mon ¾ est toujours debout, et coller à ELdril, il va me servir de rempart pour passer. Je frappe, je push push amicalement et je passe ! eh ouais ! me reste un joueur à jouer : le ¾, il est toujours contre eldril et je peux frapper à un dé… je le tente ! Je suis un intuitif moi, je suis sûr que je vais chopper un entre pox et faire tomber les deux joueurs ! je prends mon dé de block, je le mets dans mon gobelet, je le fais tourner lentement et PAF je le claque sur la table : POW ! je prends mes dés d’armure : 5+5, blessure ? 6+6 ! KABOOM Eldril est out ! sans Eldril et sans un blitzer il ne pourra rien faire pour m’empêcher de marquer au tour 16. Bien sûr je sais qu’il peut encore one turner, j’utilise donc mes tours intelligemment (je vous jure !!!) je vise ses deux receveurs ! et je les sors ko… ils ne reviendront pas pour le one turn… c’est mort, je l’emporte avec une large différence de td : 1-0

Je me sens mieux, je viens d’effacer ma défaite et je me jure intérieurement que je ne perdrai plus du we ! Oui je sais ça sert à rien, mais ça fait du bien quand même !
Mon équipe fait des merveilles ! on gagne / pilaf perd ! 4-0-2 score final porté par un Lord Bojo qui mérite bien son titre…
Nous sommes prêts pour le troisième match, mais il ne se jouera que demain … La nuit est tranquille, c’est souvent comme ça d’ailleurs. La première nuit, comme des ados un soir d’absence parentale, on fait la fête, on rigole et on boit (trop). Le lendemain est dur (très dur) et nous vaccine pour le reste de la compétition ! bon bah là on était en phase de vaccination …

Match 3: Les Powstiches VS Citizen of Carcosa a écrit:

En voyant le nom d’équipe on s’dit qu’on va jouer contre des putains* de Chicanos. Carcosa ça fait un peu mexicain, pas vraiment espagnol ! En vrai Carcosa n’existe pas. C’est une ville imaginaire reprise du Roi en Jaune ou de True Detective, on ne saura jamais. Mais à notre grande surprise ce ne sont pas Chicanos, pas même des espagnols. Ils viennent bien de l’autre côté de l’atlantique, mais beaucoup plus au nord ! Des Ricains ! L’une des équipes les plus sympas. Je me tape leur captain, un menteur invétéré au doux pseudo de Guy_in_suit ! Bon bah il était en jean … ce que je trouve limite quand même. Je tente un « SUIT-ON ! » qui fait plouf (et pas pouf, arrêter de toujours penser à Roxi). Mon adversaire joue des humains avec 4 gardeux, un ogre et surtout PAS de Griff (même si j’ai armure 7… tagada tsointsoin). C’est original, mais c’est surtout monté pour jouer contre des lourds…
J’aime bien les humains, surtout en J1 et surtout avec 4 gardes ! Etrangler entre mes joueurs et mon arbre, ils finissent invariablement par se paquer ensemble pour faire front, voire même à coller pour faire valoir leur cohésion gardeuse. Et ça, ça laisse toujours de l’espace et la possibilité de de faire du push push… toujours !

Je gagne le FAME (les gens m’aiment, je n’y peux rien) et le TOSS (je m’aime beaucoup aussi) et je choisi de kicker. Mon plan est bien rodé, je botte à droite, il tente de passer sur mon côté fort. Son objectif est clair : garder un max de distance entre le porteur de balle, ses joueurs et mon HA !

Pour faire bonne figure il colle un ¾ sur l’imposant joueur et avance lentement. Je profite de cette première escarmouche pour blitzer ce ¾ et libérer mon arbre qui vient broyer le flanc droit de l’attaque. Il s’entête, essaye d’accélérer jouant du garde de manière préventive. Ce faisant il se paque, sa cage est bien faite, mais en paquet ce qui me permet de sortir son porteur en 4 blocks (dont 1 un dé sans comp) et de blitzer son porteur à 1 dé. La balle tombe mal et le porteur est sonné. Je ne peux pas la récupérer, je défends donc. Il récidive, ramasse la balle et tente de se protéger maladroitement. Le push push est plus aisé car il a plus de joueur collé. En trois frappes j’arrive au porteur que je sèche une deuxième, puis une troisième fois ! C’est la bonne, je récupère la balle et marque en contre. Ça a l’air facile dit comme ça, mais cette stratégie m’a couté chère. Je suis déjà à 3 blessures et un ko.
La première mi-temps se termine sur 1-0, engagement à suivre pour moi. Je reregarde mon effectif et je me rends compte que je manque (toujours) cruellement de joueur. Ça sent le remake d’« Ashrame contre les Amazones ». Je dois marquer vite, je m’enfonce, il me colle. Il tente d’imperméabiliser sa défense. Je ne peux pas mettre au point une vraie pointe de diamant (@clement0 copyright). La mienne ressemble plutôt à une pointe de carbone qui se brise sur mes adversaires. Je me retrouve rapidement coupé dans mon élan. Sur une saloprie d’esquive 3+ ratée (deux fois ) …. Merde*, mon DDG se fait blitzer à 1 dé…. Merde* … pow, Putain de merde* …. la balle tombe au sol et je sens ma chance tournée… c’est la merde ! (Si vous ne l’aviez pas remarqué).

Je peux encore m’en sortir, mais ça sera à coup de trois 3+ 2+… la vie d’un coach elfe quoi. Je libère la balle (un peu) j’esquive (beaucoup) 3+, je la ramasse (passionnément) 3+, ça passe, je marque sur une ultime esquive (à la folie) 2+, je vois dans le regard de mon adversaire qu’il apprécie (pas du tout) … voilà la marguerite est effeuillée 2-0 c’est tranquille … il lui reste 4 tours pour marquer deux fois, il n’y arrivera pas ! 2-1 score final !

Juste après mon 2ème TD nous sommes bien. Obsi peut aller marquer le TD du 2-1 sur une passe 2+ de son passeur, Bojo peut assurer facilement le nul, F2C est en train de gagner, Lapin perd logiquement et Pilaf piaf. C’est perturbant de l’entendre piafé, on ne sait jamais pourquoi il le fait, si c’est positif ou si c’est négatif… J’entends des bribes « hemlock encore sorti sur le premier block » « ouin ouin ouin je n’ai plus de receveur » … J’ai l’impression qu’il perd (encore). Pilaf prend alors ses responsabilités, son match est effectivement plié et il se met au service de l’équipe. Bojo lui demande quoi faire, il lui répond ce qui causera notre perte de ronde : « assure le nul » car au même moment obsidian vient de rater sa passe 2+ et est sur le point de se faire contrer…

Bilan : 2 victoires (F2C Ashrame) / 2 nuls (en fait un match nul et pilaf…) et donc 3 défaites (obsi  / Lapin/ Pilaf)… c’est la défaite, la douche froide… bref c’est la galère…

Match 4: Les Powstiches VS The Beast Coast a écrit:


On en a gros et on passe directement au quatrième match contre des suédois : the Beast Coast ! Je tombe contre des bas-fonds. J’adore les bas-fonds, mais plus pour les jouer. La compo est marrante Skitter (grrr), un troll tentacule, des blitzers bien méchants ou gardeux, et des gobs 2 têtes / main démesurée. Cette composition n’est pas opti, mais peut être surprenante. Je perds le toss et Moldline me laisse attaqué le fourbe. L’attaque se passe bien, l’arbre et le troll s’annulent, je vise les gobs autant que faire se peut et je sors les plus pénible. 1-0 à la mi-temps sans forcer. Je me place en anti-one turn skitter du coup il tente un one turn lancé de gob … flutin … mais ça ne donnera rien…

Dans la salle un champ s’élève, un champ que je reconnaitrai entre mille.

On vient de la ville de Francis Heaulme
On vient de la ville de Francis Heaulme
Et vos p'tites soeurs, on leurs fait peur
On les séquestrent pendant des heures

Mes partenaires et moi ne pouvons-nous empêcher de chanter avec nos amis messins sous le regard enchanté de nos adversaires. Jusqu’au moment où Moldline me demande qui est Francis … « a kind of serial killer, who loved young women… » . Voilà, voilà, voilà, je ne suis pas sûr que mon nouvel ami de suede est vraiment apprécié le champ du coup… nous reprenons le match Moldline galère. Il n’arrive pas à trouver comment passer les lignes sylvains. Il en est réduit à tenter un ultime lancé de gob qui passe (presque) c’est plus la réception du dit gob qui rate… c’est cadeau, je ramasse la balle et je vais tranquillement inscrire le 2-0.

Mon adversaire est gentil, il me félicite pour mon jeu. Comme on dit : « Ça ne (lui)coute rien et ça (me) fait plaisir !

De leur côté mes coéquipiers assurent :
Bojo, obsi et lapin gagnent quand F2c perd. Pilaf lui c’est différent. Il jouait LE match de sa coupe du monde : Slann vs Slann, le match d’une vie, d’une philosophie contre un autre. Une victoire et son mode de jeu triomphe, une défaite et c’est la honte sur plusieurs générations… il décide donc de ne pas prendre parti et de faire (encore) un nul ! 4 / 1 / 1, on est bien !

Match 5: Les Powstiches VS The Linemen a écrit:


Le 5ème match de la compétition (troisième du jour) va débuter et nous opposent à des espagnols : les Linemen. Je suis confronté à un coach chaotique, je m’y étais préparé. Son nom ? Nébur el Sanguinario, ou Nébur le sanguinaire dans notre langue. Ça me fait penser à un coach de la Lutèce qui en impose : Haktar le tueur … et je me dis qu’il aurait mieux fait de s’appeler Haktar le tueur sanguinaire, c’est vrai quoi, quitte à exprimer une idée, votre nom se doit d’être le plus explicite et détaillé possible. Et pourquoi pas « Haktar le tueur sanguinaire qui va t’arracher la tête et te chier dans le cou » ?   Là t’envoie un message clair alors qu’avec Haktar le tueur, bon bah voilà, tu sais ce qu’il veut, mais t’as besoin de plus de détails, t’as des doutes quoi, les imprécisions te laissent un peu dans le flou. Enfin bref tout ça pour dire que je vais jouer contre Nébur le Sanguinaire et quand je regarde sa compo je ne suis même pas surpris d’y voir un mino griffe chataigne écrasement… je souris. Je sais que le match va être fun, mais je suis mue par un sentiment étrange : je sais que je vais gagner. Je ne peux pas dire pourquoi, mais je le sais.

Je gagne le toss, je perds le FAME, ce qui n’est pas trop étonnant, le spectateur de blood bowl aime quand ça saigne… Je le laisse engager ! je me place pour le décentrer, ce qu’il fait et je botte court grâce à kick. La balle tombe parfaitement pour un blitz. Je prends mes deux dés, je secoue mon gobelet et je le retourne BOOMBOOOM TCHAK. Je ne le soulève que d’un côté et je regarde mes dés. Je repose le gobelet et dans un anglais approximatif je lui dis : « écoute, je t’aime bien. Je viens de tirer Blitz et ça m’embête pour toi. Je te propose de relancer mes dés ! Ça te va ? ». Il sourit, il ne comprend pas, je réexplique, il sourit de plus belle et me dit que non, on ne va pas relancer. Je fais une moue dubitative et je soulève mon gobelet : 5+5 KABOUM …. Je pense qu’à ce moment-là son cerveau à grillé. Il reste à regarder mes dés, incrédules. Je récupère la balle et deux tours plus tard : je marque !

1-0 tour 2 ça commence bien.

On reprend, son mino écrasement est pénible. IL peut casser mon arbre, et je ne peux pas le permettre, pas contre du chaos. Je profite d’un ramassage raté de sa part pour exposé mon ddg tackle. Ça devrait suffire pour attirer le mino loin d’ici. Le pari est risqué, mais j’ai besoin de l’écarté. Le piège est posé et personne ne pourra dire que Nébur le sanguinaire rechigne quand il s’agit d’aller frapper des danseuses punks !

Il me regarde et il sourit, c’est un carnassier. Il apporte un soutien et va tenter de tuer mon danseur. Son mino s’élance pousse et finalement réussi sa frappe ! le DDG est au sol indemne ! NEBUR PAS TOLERER CA ! il écrase et sonne le danseur. Je respire, maintenant on va pouvoir l’enfermer sur le côté gauche. Il y vient naturellement. C’est gentil de sa part. L’arbre joue son rôle de rouleau compresseur et enfonce le flanc gauche de sa défense. C’est du classique, mais c’est efficace ! contre humain, contre chaos, contre lézard… contre les lourds quoi. Mais Nébur est fait d’un autre bois, le côté gauche est bloqué ? HAHAHAAHAH le mino passera … il fonce dans le tas et s’enfonce dans mes rangs… seul. Sa défense est sommaire, mes joueurs l’encerclent, avec un push push j’isole le porteur et je le blitz à deux dés. Nébur peste, j’ai « une chance de cochon » … Enfin c’est ce qu’il dit à son coéquipier en espagnol, pensant surement qu’on ne le comprend pas.  La balle tombe au sol mais demeure inexploitable. Nébur reprend la main et met en marche sa formidable équipe : ramassage 3+, gfi gfi, passe 4+, réception 3+ le tout sans utiliser de relance, mais nébur n’a pas besoin de relance contrairement à son chattard d’adversaire ! Parce que bien sur cette séquence est normale Very Happy. Il me déborde par la droite, essaye de me prendre de vitesse. Je dois tenter le tout pour le tout ! un truc fou, dingue : un bloc a deux dés contre pour arracher la balle ! Bon bah entrepox… je ne peux pas la faire tomber mais je peux le forcer à esquiver ! ce qu’il fait bien, blocage esquive gfi … il est bien ce Nébur ! 1-1 il me reste un tour.

Il se place à la Nébur et me laisse faire ce que je veux pour le one turn. Je gagne un pas, ce qui me permet de n’avoir besoin que d’un push (heureusement). Il me reste ensuite à traverser le terrain : Esquive 3+ gfi 2+ esquive 3+ gfi esquive 2+ ça en fait du jet … et je n’ai plus de relance, mais je ne suis pas inquiet… je ne peux pas dire pourquoi mais je sens que ça va passer … et ça passe ! oui monsieur le sanguinaire, prenez ça dans la trompe !

2-1 à la mi-temps, je suis bien, mais Nébur aussi, il veut me contrer ! du coup je marque en deux tours le td le plus simple du tournois (ou presque). 3-1…. Il sait qu’il doit aller vite, mais il sait faire ça, aller vite. Pour l’aider je botte au fond du terrain, il ramasse, il tente une passe audacieuse, qui tombe par terre… merde alors nébur tu ne vas pas réussir toutes tes passes 4+ ? l’horreur … je récupère et j’accentue le score 4-1 et là retournement de situation de dingue : Nébur le Sanguinaire, l’invaincu, le briseur de culs de l’espace, celui qui n’a peur de rien, qui ne recul jamais : abandonne ! on est tour 10 et il abandonne comme une petite merde liquide en ponctuant son abandon de commentaire peu agréable sous couvert d’espagnol … Je me tâte à lui sortir mon fameux « entiendo perfectamenté el espanol », mais je me dis que la pauvre erre a déjà fort à faire avec lui-même, sans en remettre une couche. Tous mes coéquipiers reçoivent des dés espagnols, tous ? sauf moi… comme quoi !

A côté obsi étrille son adversaire 3-0, Lapin et F2c perdent, pilaf est toujours nul, ou plutôt fait toujours nul ! et bojo me direz-vous ? bojo est mené 1-0. Lui qui a porté l’équipe depuis le départ est en mauvaise posture… il lui reste deux tours, on lui demande de faire un nul contre le slann (qui finira meilleur jour du monde Slann), sinon c’est la défaite de ronde …
Bojo se concentre, et la machine se met en place. Il calcule encore et encore, toujours plus vite, ses yeux glissent d’un joueur à l’autre, son cerveau compulse les données … ça ne va pas être simple … il lui reste une relance mais beaucoup de chose à tenter : passe 3+, réception 4+, esquive 4+, esquive 3+, gfi 3+ (saloprie de blizzard) …
Pas simple, mais pas impossible non plus ! c’est le genre d’action qui réussit une fois sur 10 quand on a une relance et ça tombe il a une relance… la passe passe mais la réception ne réceptionne pas … en première intention, relance : 5 Ohohohoh, esquive 4+ ? ça passe putain, ça passe ! esquive 3+ ? ça passe … pour les deux derniers jet (gfi) Bojo prend deux dés et les lance en même temps ! il lève son gobelet : 5 et 1 … naaaaaaaaan 1…. Il rate la dernière… MERDEUH ! c’est la défaite de ronde, après les américains, ce sont les espagnols qui cloue au mur.

La défaite est collective, mais nous décidons de l’attribuer à Pilaf, le « meilleur coach Slann du monde » (ou pas).

Match 6: Les Powstiches VS BlockParty a écrit:


Match 6, dernier match du jour. On rencontre des Allemands, mon adversaire Trondur est loin d’être un débutant. Avec 68 tournois à son actif ça risque d’être fun. Je perds le toss, il me laisse attaquer. Le temps qui était ensoleillé se couvre et c’est la pluie qui tombe à verse ou plutôt à Dornbirn !

Trondur est d’un naturel sympathique, il m’a offert un shot de poire et des dés. Pour que vous puissiez l’imaginer vous aussi je m’en vais vous l’décrire un brin. IL est petit, visage tombant, on a l’impression de voir un suisse allemand un jour de pluie, tout ça pour dire qu’il ressemble plus à Droopy qu’à Gunthar et qu’il n’a pas forcément fait du fun son mode d’expression premier. Mais en tant qu’adversaire du 4ème match de la journée, il est parfait ! Je regarde ses figurines, elles sont vraiment bien peintes ! Il gagnera le concours de peinture de sa catégorie … le coquinou oubliera juste de préciser que ce n’est pas lui qui a peinte…

La balle tombe à une case de mon ddg, je la protège avec deux joueurs supplémentaire et je commence mon tour de bash. Une frappe, puis deux, puis vient le tour de l’homme arbre ! Vas-y mon grand t’as trois dés, t’es insubmersible … double crane + powcrane … putain l’enfoiré… il tombe et entraine avec lui son adversaire. Je ne suis pas au top, Droopy peut s’infiltrer et blitzer un protecteur pour coller la balle… misère… Mon terrain est envahi d’elfe sombre et j’ai du mal à les contenir. Dès le tour 2 je dois jouer samba (pour une elfe) ramasser 3+, passer 2+ et réceptionner 3+ pour la redonner à un ddg… pas simple, mais pas fou non plus. Ça passe et je perds une relance.

Les elfes noirs sentent le doux parfum de la sueur … c’est le stress, la trouille du coach … ils maintiennent la pression et remettent la balle au sol, sans pouvoir mettre la main dessus. Je fais le ménage, rattrape la balle et m’oriente vers l’avant, mais Trondur ne me laisse aucun répit, une esquive 4+ permet à sa furie de venir saquer mon porteur … c’est la merde, vraiment, je ne vois pas comment m’en sortir, il faut que je récupère la balle et que j’aille marquer, vite, très vite. Mon arracheur fait des merveilles, mais la balle retombe sur sa (putain) de furie qui la chope tranquilou bilou sur 6+. Mon adversaire refuse de me donner un deuxième blitz (les suisses allemands, je vous jure…), il va pouvoir me contrer ! il lui faut esquiver, passer sous la pluie, réceptionner et aller marquer ! une broutille ! il s’élance 1… petit blanc... il relance 1 … HAAHAHAHAHAHAH, je rigole, mais en fait je ne devrais pas, vu que je vais être foutu incapable de mettre la main sur la balle.

0-0   à la mi-temps, pas terrible, mais bon. On reprend le match toujours sous la pluie. On se tourne autours, on se cherche, mais personne n’arrive à prendre le dessus … j’avoue que j’ai une vision un peu floue de la fin du match, je me rappelle juste que nuffle se moque bien de nous, mais de manière égale :  0-0 à la fin du temps réglementaire, prolongation … ha non pardon.

On rentre vanné à l’appart et on opte pour un mode d’alimentation plus sain : on commande une pizza chez un kebab qui vient nous livrer chez nous directement. La pizza est … hum cohérente avec la nourriture du coin, en même temps commander une pizza dans un kebab … quelle idée.

Dimanche 06/10/2019 Dernier jour de compétition !

Il nous reste trop match, le bilan n’est pas (si) glorieux : 4 / 1/ 2… Rien n’est perdu, on est des putains* de diesels nous, et même si le diesel à mauvaise presse partout dans le monde en Allemagne (comment ça l’Autriche c’est pas l’Allemagne ???) ça garde la côte !

Mon bilan perso est bien, mais pas top : 4 /1/1 … il me faut absolument deux victoires pour sortir la tête relativement haute et rester droit dans mes bottes. Si je perds je sortirai la tête dans mes bottes…

Match 7: Les Powstiches VS Bolkons a écrit:

On repart contre une équipe d’inconnu notoire : les Bolkons ! Mes partenaires lyonnais pestent… « aller au bout du monde pour jouer contre des lyonnais, super ! », j’ai envie de leur dire qu’on est au bout de la suisse les gars, et que ce n’est pas la même, mais puis-je réellement commencer cette nouvelle journée par un constat aussi décevant ? En fait je crois surtout qu’ils ont peur de prendre un cul et de se faire vanner pendant 4 ans …

Je joue JezUK. Je ne connais pas. C’est un coach français qui vit en Espagne tout en laissant entendre qu’il est brit (UK), je suis conquis ! Un gars courageux, un amoureux de la danse qui n’hésite pas à cracher à notre communauté un tantinet trop machiste qu’il Zouk ! « Je zouk » joue des Nécros, une nouvelle race à mettre à mon palmarès. Je me suis pas mal entrainé contre nécro dans tous mes tournois et je sais que j’ai un avantage compétitif. Je vais utiliser la même stratégie que d’habitude : je l’enferme sur un côté, je le push et je récupère la balle ! Pour ça il faut que je gagne le toss : DONE !

Je botte court (on sait jamais) mais je n’ai pas de blitz (dommage). JezUK joue bien le jeu, il avance lentement, immobilise mon arbre, se repose sur ses golems pour faire valoir sa supériorité physique, mais comme à chaque fois il se heurte à ma défense et doit coller mes joueurs me permettant de le repousser et/ou d’ouvrir sa cage, mon but est de coller un de ses gardes sur mon HA pour l’isoler puis de sauter dans la cage. Son loup dodge s’enfonce trop profondément entre mes joueurs. Il est à trois cases de la loss et je peux le pousser dehors, je blitz et j’obtiens un powpush, damned, je mime avec le talent d’une Marthe Villalonga le désespoir de ne pas l’avoir mis au sol « fouyouhoyou, je rate tout » (texte de Pilaf), tu utilises esquive ? Il me répond bien sûr et j’enchaine avec un nouveau « fouyouyouyou que je suis malchanceux » bien senti. Le piège est en marche, je peux le retaper ! pow crane … chiotte … je le fais tomber du coup… 6+3 / 5+3 il est KO ! hahaahahah je suis trop fort ! Fort de ce succès, je sèche sa goule dext avec un blocage deux dés et je la sonne. Il doit composer différemment et ramasser avec l’autre goule. C’est le signal, je vais pouvoir sauter dans la cage et arracher la balle tour 6… la balle retombe (presque) hors de portée, je peux quand même m’en saisir avec deux gfi d’un receveur qui tombera sur le premier… il reste à JezUK une possibilité de marquer, mais ça ne sera pas facile, mon adversaire n’est pas un perdreau de l’année et joue très bien le coup ! 1-0 après un move pas si facile. Il me reste deux tours pour marquer c’est le moment idéal pour faire une pointe d’argent qui prends de cours mon adversaire. Il revient comme il peut, il couvre bien son terrain et m’enferme dans ma propre pointe d’argent… arghhh, mais bon je sais comment m’en sortir, blitz deux dés, je poursuis et je saute par-dessus sa défense pour aller marquer ! 1-1 à la mi-temps ! Pas si mal d’autant que je garde encore pas mal de joueur !

L’attaque va être plus complexe. Je traverse progressivement la défense de JezUK, je gagne du temps pour l’empêcher d’en marquer un autre et ça marche. Voyant qu’il ne pouvait plus rien faire, mon adversaire tente une esquive 5+ dans la cage qui rate à rien, avant de revenir blitzer mon ddg sur une double esquive 2+ ratée un tour plus tard. Moins rapide, ses joueurs ne peuvent pas mettre la main sur la balle et je marque deux tours avant la fin !

Deux tours à tenir, ça ne va pas être simple d’autant que JezUK se place pour un one turn. Je suis surpris, mais bon. Tout se passe bien, même très bien : la balle sort à cause d’une déviation temps parfait. Son placement est bon, ses gestes précis mais il bouge un joueur important qui devait fermer son push push et ne peut plus marquer … pfiou … je m’en sors bien !

2-1 score final, un superbe match !

Mon équipe s’en sort bien, victoire à la Pyrrhus d’obsi contre Franchbenny, défaite de F2c et de Lapin, Bojo arrache le nul contre les amazones de Loamelas et Pilaf … Pilaf joue enfin son rôle de tiebreaker de luxe ! Il gagne ! OUI MONSIEUR, il aura fallu qu’il rencontre des lyonnais pour arracher la victoire contre Poulpy, un coach que j’apprécie depuis notre rencontre sur la version 1 du jeu vidéo ! Je n’ai qu’un truc à dire : MERCI Poulpy, en perdant à cette ronde tu flatte l’égo de Pilaf, tu lui évites 4 ans compliqués (quoi que), et tu nous offres la victoire Very Happy


8ème match : Les Powstiches VS Malta Knight a écrit:

Comme vous pouvez vous en doutez nos adversaires sont des maltais ! Mais attention, les noms sont parfois trompeurs, dans ce cas précis par exemple si ce sont bien des maltais, ce ne sont pas vraiment des chevaliers… Notez qu’en fait j’en sais rien, ils n’avaient pas d’armure… Enfin bref on joue contre les prochains (prochains) organisateur de l’eurobowl ! Mon adversaire est un homme lézard au doux nom de BloodBath, le bain de sang ! C’est un nom original, il se serait surement bien entendu avec Nébur… Je suis content mais je ne sais pas trop pourquoi. Je n’ai jamais joué contre des lézards, mais tout le monde m’a dit que j’avais un match up hyper favorable, et si tout le monde le dit, c’est que ça doit être vrai.
Obsi affronte des sylvains et je le vois tendu, il me jette des regards noirs ponctués de « je te déteste » faisant référence à une sombre histoire d’entrainement que nous n’aurions pas fait ensemble, rien d’important, bojo se tape des morts vivants, F2c des elfes noirs, Lapin des nains duk et pilaf couine parce qu’il joue des amazones. Ce qui est bien avec Pilaf c’est qu’il aurait couiné contre des nécros, des lézards, des nains duk, des sylvains, gobs…  

Je perds le toss et il attaque, ou alors je l’ai gagné et j’ai choisi de le laisser attaquer, je dois dire que mes souvenirs sont plus confus sur cette phase ! Mais l’important c’est : il attaque ahahahahah ! LE FOU ! Il devrait changer de pseudo Blood Crazy ou CrazyBath … Il se met en route, il a la vitesse et la puissance pour lui, mais la puissance n’est rien sans maitrise … et la maitrise on l’a ! Vous me connaissez, j’aime les plans simples, je veux l’enliser pour ensuite sauter et arracher la balle du skink, ou sa tête, les deux me vont tant qu’il lâche la balle. Mon plan d’une rare perversion passe nécessairement par la neutralisation du Kroxi garde, je dois l’ancrer au centre du terrain, neutraliser son unique garde et sa queue préhensile par la même occasion. Je colle l’HA au Kroxi, s’il veut se dégager il devra utiliser deux saurus avec une proba de 55% de me mettre au sol, c’est plus qu’acceptable.
Je dois bien dire qu’à ce moment-là du jeu j’ai sous-estimé grandement le panache d’un chevalier maltais ! Il place sa cage en os, mine de rien, l’air de tout, puis esquive avec le Kroxi. Putain,  je ne m’y attendais pas… encore mon arbre aurait été enraciné, je ne dis pas, mais là …

il jette son dé : 6 … Presque malgré moi je commence à chantonner :
« J'ai plaqué mon chêne comme un saligaud
Mon copain le chêne, mon alter ego
On était du même bois, un peu rustique, un peu brut
Dont on fait n'importe quoi sauf naturellement les flûtes »

Le salop*, il m’a pris de court… le kroxi se repositionne et tente un premier gfi… puis un second avant de tomber comme une merde. Comme on dit chez moi : « Nuffle donne, Nuffle reprend ». Il a été trop gourmand. Bon puisqu’il est en chemin, mon HA ira à sa rencontre, je lance mon dé d’enracinement : 1… FLUTIN …
Je dois faire quelque chose, sinon ça risque d’être compliqué de le stopper. Son positionnement est très prudent, il a bouché les trous pour que je ne puisse pas sauter dedans et ce faisant il me laisse une belle occasion de repousser ses joueurs et notamment le Kroxi sur mon arbre ! Deux push push plus tard je peux reprendre ma chanson :

Auprès de mon arbre tu vivais heureux
T'aurais jamais dû t'éloigner de mon arbre
Auprès de mon arbre tu vivais heureux
T'aurais jamais dû le quitter des yeux

J’en profite pour aller arracher le ballon des mains du skink, histoire de lui coller la pression, mais je ne peux pas la récupérer. BloodBath accuse le coup. Il n’aimait pas les elfes, il n’aimait pas les sylvains et notre match n’est pas en train d’améliorer le coefficient sympathie de la race. Il s’embourbe, il patine, sécurise comme il peut la balle, mais ses joueurs restent coller au miens et ça… ce n’est JAMAIS bon, JA-MAIS ! Juste pour me calmer un bout il refait une esquive du Kroxi… qui passe. Je suis proche de nervous break down. Sérieux quoi… il ne va pas me faire ça chaque tour le bougre ! Je peux facilement mettre un dé sur le porteur, mais sans comp… c’est un pari osé, mais si ça passe (repoussé) je pourrais sauter le pousser dehors ! J’aime ce plan, mais comme toujours, il y a un couac, je ne repousse pas le porteur, je le sèche ! la balle tombe dehors et je vais la ramasser. Que voulez-vous, quand on n’a pas de chance… on a pas de chance.

1-0 à la mi-temps. Je me sens plutôt bien, je récupère les pieds de mon arbre et je peux attaquer ! Je commence à manquer de joueur, je ne vais pas pouvoir jouer la montre. Je marque donc en 4 tours, je ne peux pas tenir plus longtemps. J’aurais voulu, mais il est extrêmement agressif, il tente même de blitzer deux fois par tour… Mais arrêter des elfes est une entreprise délicate, surtout à deux dés contre sur un blodgeur. Je marque et je me prépare à défendre. Son attaque se fait sur les mêmes bases, il attaque lentement. Il a 5 tours pour marquer deux fois et en prends 4 pour se mettre en position. Je sais que j’ai gagné, je suis détendu. J’arrive à récupérer la balle, mais je ne peux pas protéger mon porteur. La balle retombe et il peut tenter de marquer. Arrive quelque chose d’inédit, alors que c’est un joueur sérieux, aguerri, il abandonne toute idée de revenir vraiment. Il a deux skinks et n’arrive pas à voir comment tenter de marquer. Il me regarde, je le regarde, dans ses yeux je vois toute la peine du monde, j’ai envie de lui dire don’t give up ! mais c’est trop tard. Il me lache un « i can’t score anymore ». Je lui dis que si, et lui montre comment (trop bon … trop con) du coup il va scorer le bougre en enchainant ramassage, passe de minus, réception, gfi *2… et ça passe … 2-1 score finale.

Obsi qui pestait, a failli se faire contrer sur son attaque mais l’emporte finalement 3-0 !  Bojo et F2C gagnent aussi, Lapin perd, on est bien, on est dans la dynamique d’équipe … et Pilaf est nul, nan fait nul pardon ! l’éclair de génie du match précédent a disparu…

9ème match : Les Powstiches VS M.F.G a écrit:


Notre dernier match sera décisif, et comme on est à DornBirn, on va jouer contre du local : de l’autrichien, les M.F.G ! Les M.F.G sont des garçons sympathiques et volubile, le problème c’est que je ne comprends RIEN à ce que me raconte mon adversaire. J’arbore la tête du gars qui compati. Il a l’air de s’excuser d’un truc, peut-être de jouer Nécro… je n’en sais rien … je souris pour l’encourager et il reprend de plus belle … oh merde…

On commence le match, je le laisse attaquer et je m’aperçois rapidement que l’adversaire que je rencontre à la table la plus haute qu’on ait atteinte est aussi le plus faible que j’ai rencontré du tournois, mais aussi une équipe très sympa. Ils sont vannés, comme nous ...  Il vient coller sa cage à mes joueurs… c’est surprenant… tours 3 la balle est au sol, tour 6 je marque en contre. Le match finira par un 3-0 sans forcé, je suis vanné. Mes coéquipiers gagnent aussi (même Pilaf !) et on finit par un carton presque plein 5-1-0 ! YATAAAAAA

Bilan sportif de cette histoire a écrit:


6-1-2 c’est inespéré ! pendant un moment on pensait même arriver 15eme (saloprie d’autrichien avec leur classement rétroévolutif !). On finit 25ème dans le premier quintile, ce n’est pas si mal, j’aurais préféré le premier décile… c’était pas loin ! On aurait pu faire un putain de hold-up en sous-marinant comme ça Wink  Mon bilan perso 7-1-1, je finis 21ème joueur mondial, 8ème joueur elfe ce qui pète bien ! dans le top 20 ça sonnait mieux … mais en vérité : ça ne veut rien dire du tout ! Vu l’hétérogénéité des rencontres, ça ne reflète pas le niveau réel (sinon j’aurais fini premier évidemment !!!).

La Lutèce a été grande, entre Willem qui finit premier, Dora le meilleur chaotique du monde, les All Blocks dans le top 10 !!! (gg les gars c’était vraiment pas loin), les #b Lutèce de bud/garden/corrupt/crouch/bistouf et de Pinkyboy dans le top 20, les noobz 21ème … et les autres dans le premier 1/3 on peut dire qu’ils ont été bons les cochons ! #fieretcontentdetrechezvous #ontaimepresident #revientAzz


Bilan humain a écrit:


c’était énorme ! J’ai eu l’impression de faire une colo, le plaisir de retrouver des potes et surtout de partager des moments de dingues. Il y a eu beaucoup d’attente (au départ), de la frustration aussi, mais tout a été balayé par la qualité de l’évènement. Les mecs ont assuré comme des bêtes et je le pense sincèrement. Quand on a un début aussi cata, il en faut pour avancer et redresser la barre. Tout n’était pas parfait évidemment, mais j’ai passé un moment d’anthologie et c’est grâce à eux, grâce à vous tous aussi ! (Sauf pilaf évidemment). En rentrant je suis même allé négocier de faire l’Euro, me manquera qu’une équipe qui me donne envie !

J’ai essayé d’être assez exhaustif dans mon compte rendu, n’y voyez pas le plaisir narcissique de m’écouter parler, ou lire, je l’ai fait pour tous ceux qui n’ont pas pu venir, pour ceux qui se posent la question de « et la prochaine ? » « Et l’euro au Portugal ? » ma réponse est claire :  «  N’hésitez pas »

Petits Conseils Pratiques ! a écrit:

Comme je suis un gars sympa, je vais vous donner un petit conseil supplémentaire : vérifier ce que fait votre adversaire.
Il arrive que des joueurs (parfois de grande qualité), un peu étourdis, se trompent de comp entre les journées, qu’ils pensent avoir un apo, qu’ils passent dans une case avec esquive sans la faire, qu’ils tentent de lancer un gob après que le troll ait essayé de le bouffer, qu’ils passent les tours beaucoup plus vite que vous ou plus simplement qu’ils se trompent sur les appariements. Ça arrive Wink

alors soyez vigilant !
Revenir en haut Aller en bas
azzroag

azzroag


Nombre de messages : 2274
Age : 40
Localisation : Paris

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 13:39

j'ai tout lu ! et c'est génial ! merci Smile

et bravo bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Tyra

Tyra


Nombre de messages : 3279

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 13:43

@azzroag a écrit:
j'ai tout lu ! et c'est génial ! merci Smile

et bravo bien sur

En 1h20 ? Fake News !
Revenir en haut Aller en bas
Bojo

Bojo


Nombre de messages : 1786
Age : 44
Localisation : LGBT

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 14:04

Merci pour ce CR, je n'aurai pas le temps la patience de le faire pour mon 100e tournoi NAF (ce n'est pas un hasard, j'avais tout calculé).

On a quand même bien chatté sur les appariements, les coachs d'en face étaient globalement des crèmes.


Dernière édition par Bojo le Ven 11 Oct 2019 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pilaf

Pilaf


Nombre de messages : 2065
Age : 34
Localisation : Association des Canuts Lard

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 14:28

J'ai gagné un match avant celui contre Poulpi et oui je gagne en R6.

Petit homme de mauvaise foi
Revenir en haut Aller en bas
http://brutedebowl.free.fr/index.php
Ægir

Ægir


Nombre de messages : 892
Age : 35
Localisation : Lorient

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 14:29

@Ashrame a écrit:
Notre équipe n’est pas la plus forte, ni la plus connue, mais elle est équilibrée et stable, ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable qui jouent à pousser de petites figurines sur un terrain en Néoprène.

Je commence à lire et tombe là-dessus. Le mec joue avec Pilaf...
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodhazardleague.forumactif.com/
Bojo

Bojo


Nombre de messages : 1786
Age : 44
Localisation : LGBT

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 15:02

@Ægir a écrit:
@Ashrame a écrit:
Notre équipe n’est pas la plus forte, ni la plus connue, mais elle est équilibrée et stable, ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable qui jouent à pousser de petites figurines sur un terrain en Néoprène.

Je commence à lire et tombe là-dessus. Le mec joue avec Pilaf...

Il a dit que l'équipe était stable, pas les joueurs de l'équipe. Sinon, je suis d'accord, Pilaf a un alignement Chaotique neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Poulpi

Poulpi


Nombre de messages : 281
Age : 41
Localisation : Lyon 9

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 15:32

Excellent compte-rendu comme d'habitude.
J'ai bien rigolé sur certains passages. Ravi que tu ai pu profité à fond de ta coupe du monde.

Je profite de ce thread pour faire publiquement mes excuses à la communauté rhône-alpine (et pas que ...) qui est venue me soutenir en masse avant mon match contre Pilaf... Ça fait chaud au coeur de voir une communauté aussi soudée Wink

Je vous avais dit de parier sur un autre poney. geek
Revenir en haut Aller en bas
Ægir

Ægir


Nombre de messages : 892
Age : 35
Localisation : Lorient

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 15:35

@Bojo a écrit:
@Ægir a écrit:
@Ashrame a écrit:
Notre équipe n’est pas la plus forte, ni la plus connue, mais elle est équilibrée et stable, ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable qui jouent à pousser de petites figurines sur un terrain en Néoprène.

Je commence à lire et tombe là-dessus. Le mec joue avec Pilaf...

Il a dit que l'équipe était stable, pas les joueurs de l'équipe. Sinon, je suis d'accord, Pilaf a un alignement Chaotique neutre.

"ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable"


Et sinon, toujours un plaisir de te lire Ash !
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodhazardleague.forumactif.com/
Bojo

Bojo


Nombre de messages : 1786
Age : 44
Localisation : LGBT

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 15:42

@Ægir a écrit:
@Bojo a écrit:
@Ægir a écrit:
@Ashrame a écrit:
Notre équipe n’est pas la plus forte, ni la plus connue, mais elle est équilibrée et stable, ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable qui jouent à pousser de petites figurines sur un terrain en Néoprène.

Je commence à lire et tombe là-dessus. Le mec joue avec Pilaf...

Il a dit que l'équipe était stable, pas les joueurs de l'équipe. Sinon, je suis d'accord, Pilaf a un alignement Chaotique neutre.

"ce qui n’est déjà pas si mal d’avoir des gens équilibrés et stable"


Et sinon, toujours un plaisir de te lire Ash !

Ah putain, j'avais mal lu le reste de la phrase, mais dans aucun cas, il ne pouvait parler de Pilaf, même avec tout ce que l'on abu, je ne vois pas comment.
Revenir en haut Aller en bas
Ægir

Ægir


Nombre de messages : 892
Age : 35
Localisation : Lorient

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 15:44

Ahah Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodhazardleague.forumactif.com/
Ashrame




Nombre de messages : 44

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 16:22

Je l’ai écrit avant de partir ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Tulkas

Tulkas


Nombre de messages : 2737
Age : 40
Localisation : Saint Didier de la Tour

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 16:26

@Ashrame a écrit:
Je l’ai écrit avant de partir ça ...

Trés divertissant, surtout les délations sur le Pilaf, ça fait du bien de taper sur un plus petit que soi. Very Happy

Par contre, mon employeur voudrait récupérer les 2 h perdu à te lire ???
Revenir en haut Aller en bas
Ashrame




Nombre de messages : 44

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 16:36

Azz m’a lu en moins d’une heure ! Et deux fois ... va falloir bosser le truc !!!
Bon file moi son rib
Revenir en haut Aller en bas
Bojo

Bojo


Nombre de messages : 1786
Age : 44
Localisation : LGBT

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 17:07

@Ashrame a écrit:
Azz m’a lu en moins d’une heure ! Et deux fois ... va falloir bosser le truc !!!
Bon file moi son rib

Prends un abonnement mobile chez Orange, ça suffira.
Revenir en haut Aller en bas
Obsidian

Obsidian


Nombre de messages : 1522
Age : 42
Localisation : Lyon

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 20:02

Loin de moi l'envie de vous faire croire que j'aime pas me sentir tout baveux mais. ... t'as quoi à me demander ??
Revenir en haut Aller en bas
Ashrame




Nombre de messages : 44

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 20:17

Tu m’as pris pour doudou !
Revenir en haut Aller en bas
azzroag

azzroag


Nombre de messages : 2274
Age : 40
Localisation : Paris

Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitimeVen 11 Oct 2019 - 21:01

Maisbje vous jure que c'est vrai en plus Smile j y ai perdu ma pause déjeuner mais bon étant malade depuis le retour je ne mange pas de toute façon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Empty
MessageSujet: Re: Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup   Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Immersion d'un Noob dans le vis à vis : My First World Cup
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Immersion dans la vie d'un U-Boot
» J'suis un noob [Accepté]
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRANCE BLOOD BOWL :: Le terrain :: La NAF / La NAF World Cup-
Sauter vers: